De nouveaux gouverneurs de province.

Dans sa fureur de nettoyer  et de réprimer la fronde interne au CNDD-FDD, le président Pierre Nkurunziza vient de proposer de nouveaux gouverneurs de province. Les provinces concernées sont:

Bubanza: Tharcisse Niyongabo

Bujumbura-Rural: Emmanuel Masumbuko

Bururi: Madelaine Bamwizere

Karusi: Laurent Mbonihankuye

Muramvya: Emmanuel Niyungeko

La sixième province est Rumonge qui est nouvelle avec Juvénal Bigirimana comme gouverneur.

( A suivre)

LA REDACTION.

Troisième mandat: Nkurunziza fait le point!

Lundi 30 Mars 2015 quand le chef de l’Etat burundais, Monsieur Pierre Nkurunziza, rentre de Gitaza, il réunit un cercle de ses « fidèles »pour faire le point sur le troisième mandat. Le message, sans équivoque, qu’il livre s’articule sur quatre points:

1. Au niveau du parti, je vais écraser tout le monde qui se mettra au travers de ma route vers le troisième mandat(uwuzoja munzira nzomuhitana).

2.Au niveau du parti, j’ai confiance en personne pour me succéder à la tête du pays et nous protéger (ntanumwe nizigiye yonsubirira kandi akadukingira).

3. Au niveau de la communauté internationale, je n’ai peur de personne car même Omar El-Béchir, le Président Soudanais règne tranquillement sur le Soudan malgré les attaques et les menaces de la communauté internationale ( Ivya opinion ya kominote internasiyonale, ntaco ntinya kuko na El Béchir aracariho kandi arahangamye).

4. Réunissez demain les jeunes Imbonerakure  pour qu’ils donnent lecture de la déclaration de mise en garde à tous ceux qui s’opposeront à notre élection (Nimukoranye  vijana basomere abamenyeshamakuru ryatangazo ryoguha gasopo izo mburakimazi zigomba kutubuza kwitoza).

Cette mise au point se passe de commentaires. Mais il est important de retenir que la déclaration de menace faite par Monsieur Moïse Bukuru le lendemain 31 mars 2015 à l’Hôtel Méridien, émane du commandant suprême des armées. Rappelons que Moîse Bukuru, au nom des Imbonerakure, entouré du député Nzigamasabo alias Gihahe a promis une répression sanglante contre tout mouvement qui s’opposera au troisième mandat du président sortant, Pierre Nkurunziza.

Caton Nyabenda.

CITATION DU 3 MARS 2015

« …nous avons en tant que voisins quelques motifs sérieux d’inquiétude. Le climat politique est tendu, des risques d’explosion existent et nous craignons que cette spirale potentielle de violence soit exploitée contre nous par les forces négatives qui opèrent dans l’est de la RD Congo. Nous avons surtout, en premier lieu, des craintes pour le peuple burundais. Ce sont nos frères et nos sœurs. Tout ce qui les affecte nous affecte. » Paul Kagamé, Président Rwandais (dans Jeune Afrique no.2829 du 29 Mars au 4 Avril 2015).