cnared-image

COMMUNIQUE DE PRESSE RELATIF AU FIASCO D‘ARUSHAII.

Ce samedi 21 mai 2016 débutent à Arusha des pourparlers inter-burundais qui excluent la principale force politique de l’opposition le CNARED-GIRITEKA ainsi que les organisations et principaux acteurs de la société civile qui ont combattu le troisième mandat illégal de Pierre Nkurunziza. Cette exclusion dictée par le pouvoir de facto de Bujumbura par le biais du Secrétaire Général de l’EAC, l’Ambassadeur Mfumukeko Libérat condamne ces pourparlers à un échec cuisant.

En outre, ces assises d’ArushaII violent l’esprit et la lettre de l’Accord  d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation parce que la sensibilité ethnique tutsi n’est pas représentée. Pourtant la barbarie meurtrière du pouvoir de facto de Bujumbura s’abat aujourd’hui essentiellement sur cette composante ethnique.

La Médiation justifie dans son courrier l’exclusion du CNARED-GIRITEKA par le fait qu’il n’est pas reconnu légalement par le pouvoir de facto de Bujumbura. Pourtant le CNDD-FDD EPRIS DU RESPECT DE LA LOI de Monsieur Hussein Radjabu présent à cette session n’est reconnu par aucune loi burundaise. De la même manière l’ADC-IKIBIRI représenté par quelques jeunes a toujours été présenté par le même pouvoir d’illégale. Nous tenons à féliciter les jeunes du MSD, de l’UPRONA et de FEDES-SANGIRA qui ont décliné cette invitation.

En définitive, comme le dit si bien Monsieur Willy Nyamitwe, le Porte-Parole de Monsieur Pierre Nkurunziza, cette session d’ArushaII est une continuité du monologue intérieur organisée et conduite par Pierre Nkurunziza par le biais de son Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire Libérat Mfumukeko. ArushaII est de ce fait un fiasco qui viole ArushaI de l’an 2000.

 

 

Fait à Bruxelles,  le 21 Mai 2016

 

Pour le CNARED-GIRITEKA

 

Pancrace Cimpaye

 

 

Porte-Parole .

 

 

 

cnared-image

COMMUNIQUE DE PRESSE RELATIF A L’EXCLUSION DU CNARED-GIRITEKA A LA SESSION DE DIALOGUE DU21 AU 24 MAI 2016

COMMUNIQUE DE PRESSE RELATIF A L’EXCLUSION DU CNARED-GIRITEKA
A LA SESSION DE DIALOGUE DU21 AU 24 MAI 2016
1. Depuis que la date du début des pourparlers inter-burundais à Arusha, a été annoncée,
le CNARED-GIRITEKA a clairement signifié au Facilitateur, Son Excellence
Benjamin William Mkapa, que cette plateforme entend participer à cette session en
tant qu’une seule entité.
2. Cependant depuis le 13 mai 2016, le Bureau de la Facilitation essaye de débaucher
quelques membres du CNARED-GIRITEKA en leur envoyant des invitations
individualisées.
3. Le CNARED-GIRITEKA porte à la connaissance de la Facilitation, pour la troisième
fois, qu’aucun membre de la coalition ne participera à cette session en dehors du cadre
CNARED-GIRITEKA.
4. Derrière cette tentative de détruire et d’exclure le CNARED-GIRITEKA, nous
percevons la main du Secrétaire Général de l’EAC, Monsieur Libérat Mfumukeko. Ce
dernier a été nommé le 5 mai 2016 Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de
Monsieur Pierre Nkurunziza dont le rêve obsessionnel n’est que l’exclusion et la
destruction totale du CNARED-GIRITEKA sur la scène politique burundaise. Un rêve
qu’il partage désormais avec son Ambassadeur Libérat Mfumukeko.
5. En conséquence le CNARED-GIRITEKA récuse la présence de Monsieur Libérat
Mfumukeko aux pourparlers inter-burundais. De Secrétaire Général de l’EAC,
Monsieur Libérat Mfumukeko est passé à Ambassadeur Extraordinaire et
Plénipotentiaire d’une partie en conflit et sa partialité s’affiche à l’oeil nu !
6. Le CNARED-GIRITEKA salue les efforts de la communauté internationale et de
l’EAC en particulier dans la recherche d’une solution négociée à la crise burundaise. Il
lui demande de suivre de près ce blocage du processus de paix orchestré par Pierre
Nkurunziza et sa clique.
7. Le CNRAED-GIRITEKA réitère encore une fois son engagement à apporter sa
contribution pour que la paix et la sécurité reviennent au Burundi.

Fait à Bruxelles, le 19 mai 2016
Pour le CNARED-GIRITEKA
Pancrace Cimpaye
Porte-Parole .