burundi manifestations nkurunziza répression bujumbura_0_1

Appel à la désobéissance civile au Burundi

L’ultimatum fixé par l’opposition pour la démission de Pierre Nkurunziza expire ce 26 août, date de la fin du second mandat du président burundais. Le CNARED appelle la population à poursuivre les manifestations.

Ecouter sur dw.com

« C’est la population qui nous pousse à lancer cet appel » (Léonidas Hatungimana)

Le CNARED, la nouvelle plate-forme réunissant une partie de l’opposition burundaise, avait explicitement indiqué qu’elle ne reconnaîtrait plus Pierre Nkurunziza comme président de la République du Burundi, à partir de ce 26 août, date de l’expiration de son deuxième mandat. Écoutez les précisions d’Eric Topona.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *