burundidrapo

Burundi : ils ont tué la démocratie

ai 2015, le Burundi s’enflamme. L’annonce faite par le président Pierre Nkrunziza de briguer un troisième mandat jugé anticonstitutionnel a jeté dans les rues de Bujumbura des dizaines de milliers de manifestants qui craignent l’instauration d’une dictature.

 

Au quartier de Musaga, foyer de l’insurrection, Fanny, chef révolutionnaire tente d’organiser 1000 hommes pour entrer jusqu’au centre-ville et faire entendre leur voix. Les siens se battent avec des pierres, des cocktails Molotov, la police et les milices du président qui les affrontent, répondent par des rafales de kalachnikov.

Les jours passent, la confrontation s’installe. Les lynchages de miliciens du parti présidentiel marquent le basculement des manifestations dans la violence. Pendant que sa capitale brûle, le président Pierre Nkurunziza fait campagne dans des provinces où les radios sont coupées, il parle de paix et de son thème favori : la démocratie

Plus de cent mille Burundais ont fui les milices du président pour se réfugier dans des camps des pays voisins. Au Rwanda, ces réfugiés dénoncent la terreur des milices du président qui ont promis de les exterminer s’ils restaient au Burundi. Mi-mai, des généraux rebelles tentent un putsch. Pour une journée, les manifestants de Musaga atteignent le centre-ville et se prennent à rêver de démocratie. Un espoir vite envolé et réprimé dans le sang. Le président Pierre Nkurunziza revient en force, mais Fanny et les siens n’ont pas dit leur dernier mot…

– See more at: http://info.arte.tv/fr/burundi-ils-ont-tue-la-democratie#sthash.55N6CPKb.dpuf

1 réponse
  1. Rose Hakizimana
    Rose Hakizimana dit :

    Abarundi bari bagerageje babuze ikibafasha Iyo tuba twari tufise Igisoda gitwagwa na bantu bakunda Igihugu ntihari kwicwa abantu bangana kurya bari guca bafata ingingo y ukubuza la police kwica abantu
    Ubu relo nihaba hari Abasoda bafashe Ibigwanisho harageze ko batwereka ico bamaze ni nguvu zabo ukwo zingana
    Nshaka kuvuga ko ayo matora akaba ntaco bazoba bamaze turarindiriye relo inyishu yabo bafashe Ibigwanisho

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *