ketty

Poème : « Les petits hommes » par Ketty Nivyabandi

Les animaux ne parlent plus
Les tambours se sont tus
Le Tanganyika s’est lentement éloigné
De ses rives ensanglantées
Par le cauchemar de ces hommes
Dont la petitesse transperce
Le sommeil profond des anciens.
Petits hommes aux appétits de géants
Ils parlent, ils parlent sans cesse
Au noms de petites gens
Dont ils ignorent les noms et les maux,
Et qui elles pourtant,
Les observent du haut front de leurs multiples malédictions.
Ils s’érigent des statues de poussière
Dans leurs demeures illuminées de ténèbres
Ils se mirent dans des glaces éclaboussées de pots de vin
Et sur leurs traces traînent de boueuses empreintes…
Ils parlent, ils parlent sans cesse,
Au nom d’un peuple qu’ils pillent sans merci.
Des bouches de leurs ventres à six têtes,
Il pleut des paroles qui blessent, qui rabaissent,
Des paroles frigides et stériles
Qui pilonnent de leurs longs ongles fourchus
La chair d’une terre hoquetant,
Dont ils sucent sauvagement les seins fanés
Pour quelques gouttes vermeils de vie…
Les animaux ne parlent plus
Les tambours se sont tus
Le soleil pleure l’éclat de ses rayons
Depuis que d’étranges hommes
Des hommes aux petites idées
Des hommes aux petites actions
Des hommes aux petites ambitions
Des hommes sans imagination
Se sont hissés, les uns sur les petites épaules des autres
Et, de la cime de leur ruine,
Ont bandé les yeux à un petit pays
Au teint ombré de crépuscule, qui
Il était une fois,
Rêvait de devenir grand.

app

Nouvelle application android de Mporeburundi.org

On vient de développer une toute nouvelle application android, pour faciliter nos lecteurs (via smartphone) à mieux consulter notre site web. vous pouvez le télécharge ici même dans le sidebar.

screenshots_app

Si  vous voulez une application android pour votre site web contactez-nous via mporeburundi.org ou directement via l’e-mail: mporeburundi10@gmail.com .

logompore_org

éditorial: « MPORE BURUNDI ! », un nouveau né!

La dérive autocratique qui mine la gouvernance du Burundi plonge le pays dans un désespoir sans nom. Il a raison le parlement européen de tirer la sonnette d’alarme dans sa résolution du 18 septembre 2014. Le pays va mal!

Mais tout n’est pas perdu. Il faut que des âmes de bonne volonté redonnent l’espoir au peuple burundais. Des  hommes et des femmes au coeur d’or doivent venir au chevet du Burundi pour le réconforter: « Mpore Burundi! ». Dans cette dynamique, un vaste mouvement de démocrates doit galvaniser le monde entier pour la renaissance des vertus de la démocratie au Burundi.

Dans cette optique, votre site »www.mporeburundi.890m.com » donnera entre autres les points chauds de l’actualité burundaise en temps réel. Il lèvera aussi le voile sur les dossiers noirs  et secrets du régime de Bujumbura. Le présent canal d’information constitue de ce fait une thérapie pour le Burundi malade par la faute de ses dirigeants. Un Burundi nouveau doit impérativement naître. Votre site va y contribuer activement.  Et en choeur nous chanterons l’hymne de réconfort pour ce Burundi Nouveau: » Mpore Burundi! »

L’hymne retentira aussi sur les ondes dune radio en ligne » Mpore FM ». Cette radio qui va être la voix des sans voix appartiendra aussi au groupe de presse « Mpore Burundi! ». Un nouveau -né dans le paysage médiatique burundais pour le grand bonheur de tous  les hommes et femmes férus d’un Burundi digne, uni et prospère pour tous.

Pancrace CIMPAYE,

Directeur des Publications.