CITATION DU 12 AVRIL 2015

« Le Président doit s’adresser au peuple chaque fois que la nécessité s’en fait sentir ». Béji Caïd Essebsi, Président Tunisien, dans Jeune Afrique no.2829 du 29 Mars au 4 avril 2015.

CITATION DU 11 AVRIL 2015

« Si nous sommes maîtres des mots que nous n’avons pas prononcés, nous devenons esclaves de ceux que nous avons laissé échapper » (Winston Churchill)

Les élus Gélase Ndabirabe, Victor Burikukiye,Juvénal et les généraux Prime Niyongabo et Adolphe Nshimirimana ont tenu des propos d’appel à la haine politico-ethnique qu’ils regretteront toute leur vie!

CITATION DU 8 AVRIL 2015

« L’élément capital pour une société civile, c’est qu’il y ait un Etat de droit. Sans lui on ne peut pas construire un pays qui réussit. Mais l’Etat de droit ne se limite pas à une  constitution et à de jolies lois: il faut aussi que la justice soit indépendante. »  Mo Ibrahim

CITATION DU 7 AVRIL 2015

« L’Angleterre s’écroule dans l’ordre, et la France se relève dans le désordre » Winston Churchill

CITATION DU16 MARS2015

« Si nous devenions violents, nous n’aurions plus rien à défendre. » Dalaï Lama

NKURUNZIZA entre le marteau et l’enclume.

L’évasion spectaculaire d’ El Hadj Hussein Radjabu ce 1er Mars 2015 est une bonne nouvelle pour le peuple burundais à plus d’un titre. Aujourd’hui le Président légitime du CNDD-FDD devient bel et bien l’honorable Hussein Radjabu. Quant à Pascal Nyabenda, telle Concilie Nibigira, il devient un usurpateur du trône du CNDD-FDD.  Dès lors le CNDD-FDD n’a plus qu’une fronde interne opposée au troisième mandat de Nkurunziza, mais il a une direction bicéphale. Ila raison celui qui a dit que « Tout se paie ici-bas ». Qui y aurait cru!

Mais le drame de ce bicéphalisme est bénin comparé au drame cornélien que vit le président sortant Pierre Nkurunziza. A ce titre beaucoup de burundais ou amis du Burundi qui ont suivi sur les réseaux sociaux la déclaration du Lieutenant général Nshimirimana Adolphe ce samedi 7 mars 2015 devant un parterre de jeunes démobilisés du club Nonoka ont cru à un canular. En effet Adolphe Nshimirimana a clamé haut et fort que Nkurunziza reste et restera au pouvoir pour la troisième fois. Il a souligné qu’il n’y a personne d’autre qui a les facultés de le remplacer pour le moment. Il devait demander à l’assistance où étaient les nouveaux prétendants d’aujourd’hui quand Nkurunziza a été hissé à ce poste pour la première fois. Ce n’est donc pas un canular ces propos ont été tenus par cet officier général, bras droit du numéro un burundais.

Alors que la conférence des évêques de l’Eglise catholique du Burundi avait recommandé au chef de l’exécutif d’abandonner ce troisième mandat de tous les dangers, cette réponse du bras droit de Nkurunziza a surpris. Elle paraît surréaliste ou irréfléchie.Mais non! Et pour cause il suffit de faire un flash back sur le climat de la veille du coup d’Etat contre le président Sylvstre Ntibantunganya en 1996. Quand des officiers sont allés proposer au major Buyoya de revenir au pouvoir, celui-ci  a tout de go rejeté la requête. Mais quand on lui a signifié que, Bagaza son meilleur ennemi, va sauter sur l’occasion, il a tout de suite accepté la proposition. Le retour du président Bagaza signifiait la revanche sur le président Buyoya. Ce dernier qui avait exilé et emprisonné le premier allait payer une note bien salée! Pour échapper à ce sort Buyoya a pris les rênes du pouvoir.

Aujourd’hui Nkurunziza redoute avec raison la position éventuelle qu’occuperait Hussein Radjabu dans les futures institutions. Pour ce faire sa galaxie l’exige de rester pour les protéger. Mais s’il reste de force avec ce troisième mandat de trop, l’ADC-IKIBIRI et tout le peuple burundais se lèveront pour les chasser. Le résultat sera le même. Au demeurant le président Nkurunziza est entre le marteau et l’enclume. Un dilemme cornélien qui devrait imposer au Gouvernement de la coalition qui s’annonce à gérer le pays en évitant les crimes qui ligotent Nkurunziza aujourd’hui.

 

Pancrace CIMPAYE.

CITATION DU 5 MARS 2015

« Il est dans l’intérêt d’un tyran de garder son peuple pauvre pour qu’il soit si occupé à ses tâches quotidiennes, qu’il n’aie pas le temps pour la rébellion » Aristote

CITATION DU 25 FEVRIER 2015

« La douleur d’hier est la force d’aujourd’hui » Paulo Coelho

CITATION DU 24 FEVRIER 2015

« De l’expérience d’un désastre humain inouï qui a duré trop longtemps, doit naître une société dont toute l’humanité sera fière » Nelson Mandela

CITATION DU 23 FEVRIER 2015

« La démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » Abraham Linoln

CITATION DU 21 FEVRIER 2015

 » Dès que quelqu’un comprend qu’il est contraire à sa dignité d’homme d’obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l’asservir » Gandhi

CITATION DU 14 FEVRIER 2015

 » L’éducation est le passeport pour le futur, car demain appartient à ceux qui s’y préparent aujourd’hui » Malcom X

CITATION DU 3 FEVRIER 2015

 » Celui qui accepte le mal sans lutter contre lui coopère avec lui » Martin Luther King

Citation pour Patrick Nkurunziza Détenu arbitrairement à Cibitoke

 » Ils nous mettront en prison et nous feront payer des amendes, ils saisiront nos biens mais ce qu’ils ne réussiront pas à prendre par la force, c’est notre dignité » Mahatma Ghandhi

CITATION DU 21 JANVIER 2015

« L’opinion est si bien la reine du monde que quand la raison veut la combattre, la raison est condamnée à mort » Voltaire

CITATION DU 20 JANVIER 2015

 » Dieu fit la liberté, l’homme a fait l’esclavage. » Marie-Joseph de Chénier