ippd

COMMUNIQUE DE PRESSE SUR LES EVENEMENTS DU BURUNDI

L’Initiative Panafricaine pour la Défense de la Démocratie, IPDD en sigle, exprime sa profonde préoccupation face à la montée des violences  au Burundi. Elle dit sa compassion aux familles des victimes.

 

Pour l’IPDD, le président Pierre Nkurunziza porte l’entière responsabilité de la crise que traverse le pays en raison de son antipatriotique et antidémocratique choix de voir coûte que coûte se réaliser son coup d’état constitutionnel avec l’appui des forces antinationales et antirépublicaines en place dans les institutions du  pays et dans la police.

 

L’IPDD en appelle, à la raison, le président Pierre Nkurunziza pour qu’il abandonne son impopulaire et illégal projet de briguer un troisième mandat conformément aux Accords d’Arusha au risque   de replonger le Burundi  dans le sombre passé qu’il a vécu, en référence à la sanglante guerre civile de 1993-2006.

 

L’IPDD interpelle l’Union Africaine, l’UE, l’ONU et le reste de la communauté internationale sur le caractère dangereux de toutes ces velléités de changement de constitution en Afrique au seul profit des chefs d’Etat en place pour qu’il soit veillé  dans  l’intérêt supérieur des peuples au bon déroulement des alternances démocratiques

Fait à Paris, le 5 Mai 2015.

 

Pour l’IPDD,

 

Freddy KITA

Joseph ouabari mariotti

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *