europe-drapeau

Déclaration locale de l’Union européenne

La Délégation de l’Union européenne publie la déclaration suivante en accord
avec les Chefs de Mission européens au Burundi:
La violence, les exécutions extra-judiciaires au Burundi, et à Bujumbura
en particulier, persistent et le nombre de victimes, morts, blessés, réfugiés,
qu’elles provoquent ne cesse d’augmenter. L’Union européenne condamne toutes
les formes de violence, verbales ou armées, quels qu’en soient les auteurs. Les
récentes attaques contre les forces de l’ordre, des bâtiments et institutions publics
ne sont pas acceptables, pas plus que l’usage disproportionné de la force dans le
maintien de l’ordre public. La violence n’est en aucun cas la solution à la crise
politique actuelle.
La seule voie pour mettre un terme à cette crise est celle d’un dialogue
véritablement inclusif, assurant à tous sans exclusive aucune, et dans le respect
de toutes les opinions, la possibilité de participer librement, afin de parvenir à
ramener la paix dans le pays. L’Union européenne salue les efforts de l’Ouganda,
au titre de la Communauté de l’Afrique de l’Est, et de l’Union Africaine à cet
égard.
Dans cette perspective, l’Union européenne déplore les décisions de
suspension des activités et de gel des comptes bancaires d’organisations de la
société civile burundaise, alors que ces organisations jouent un rôle
indispensable dans le fonctionnement de la démocratie, et rappelle les principes
universels de respect des libertés civiles fondamentales auxquels le Burundi a
souscrit.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *