Les autorites burundaises viennent de refuser a Onesime Nduwimana de prendre le vol Bujumbura-Bruxelles dans l’avion de SN Bruxelles.

Ce Dimanche 29 Mars 2015 les autorités burundaises viennent de refuser a Onesime Nduwimana, l’ancien porte-parole du parti présidentiel, de prendre le vol Bujumbura-Bruxelles dans l’avion de SN Bruxelles. Son passeport diplomatique a été confisqué.
Ce matin 30 Mars il subit un interrogatoire dans les bureaux du Service National de renseignement. Manifestement le rouleau compresseur contre la fronde interne au CNDD-FDD est en marche.
Andy Nyandwi.

2 réponses
  1. Rose Hakizimana
    Rose Hakizimana dit :

    Mu kirundi baca umugani bati ;UHANURA URYA NGO USHAKA KUNSABA; CANKE NGO NYAMURA
    IKIMUHANURA NIWE NYAMUBURA IKIMUHAMBA; CANKE NGO AGASOZI KINTABARIGWA KAHIYE ABAGABO BARORERA ;
    Iyo ni migani abarundi baciye berekana ko umuntu atahanugwa aba ari IKIJUJU Canke aba AGWATE Canke ABA ARI NTACO NCERA ARI UGUPFA NARAPFUYE
    Nico gituma umuhanuye wese aba ari umwansi Noneho tuhejeje kwumva amajambo bavuze mu Myiyerekano yo kuwa gatandatu NGO IGIHUGU TWAGISHE BICIYE MU NGWANO TUZOGISUBIZA BICIYE MU NGWANO ayo namajambo bashikirije abanyagihugu nico gituma Petero Nkurunziza yiraramiye akaca ashaka kwica abo bose batemeye iyo migambiyiwe igayitse MINISTRE DE LA DEFENCE NUWA SECURITE RELO BARI BAKWIYE KUMERA MAGABO BAGAKWIRIKIRANA AHO HOSE HOBA HARI IBIGWANISHO nayo nibatabikora tuzoca tumenya ko bafashije Nkurunziza mukutegura ingwno

    Répondre
  2. Ndumiwe Jeannette
    Ndumiwe Jeannette dit :

    Courage à Onésime et ses camarades frondeurs! Leur combat est juste, et s’il y a d’autres patriotes au CNDD-FDD, qu’ils les rejoignent dans cette lutte pour la démocratie et la dignité du peuple Burundais.Ce sont eux qui vont sauver la démocratie. Les manoeuvres brutales et criminelles de Nkurunziza et sa clique n’arrêteront pas le cours de l’histoire.
    J’invite tous les Burundais à s’inspirer du bel exemple du peuple Nigérian pour bouter dehors ceux qui ligotent notre démocratie. Pour le moment, dutwagwa n’ibikoko!

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *