Quelle est la structure du CNARED?

Depuis trois jours une fièvre de spéculation sur la composition de la structure du » Conseil National pour le Respect de l’Accord d’Arusha pour la paix et la Réconciliation au Burundi et la Restauration de l’Etat de Droit » a frappé tous les réseaux sociaux. Cette manifestation est une preuve évidente que tous les yeux sont rivés sur cette organisation; tous les espoirs de restaurer un Etat de droit au Burundi sont attendus au CNARED; cette fièvre est aussi une manifestation de l’impatience d’un peuple qui se meurt, un peuple au bout de ses forces.

C’est pour apaiser cette soif que MPORE BURNDI est allé à la vraie source pour s’enquérir de la situation à ce sujet. Nous avons pu décrocher la structure du CNARED mais la case des hommes et des femmes sera remplie par le Président Léonard Nyangoma. Voici la structure du CNARED ( qui peut être amendée à tout moment):

  1. Le directoire du Conseil ( qui est comme l’Assemblée générale ou l’Assemblée Nationale);
  2.  Le Président du Conseil: L’Honorable Léonard Nyangoma. Il aura dans son cabinet entre autres des conseillers spéciaux. Il s’agit des anciens présidents et le président de l’Assemblée Nationale, l’honorable Pie Ntavyohanyuma. Dans le même cabinet il y aura le porte parole et son adjoint.
  3. Le premier Vice-président;
  4. Le Deuxième Vice-Président;
  5. Le Secrétaire Exécutif et son Adjoint;
  6. Les commissions. Elles sont à 6.Mais il y aura autant de commissions que de besoin. Chaque commission a un bureau composé par le président, le vice-président et le Secrétaire. Voici la dénomination des commissions: 1°La Commission politique, processus de paix et mobilisation.2°La Commission diplomatique et diaspora. 3°La Commission Sécurité.4°La Commission des Droits de l’homme, justice et Solidarité avec les sinistrés. 5°La Commission des finances. 6°La Commission communication et information.

Telle est la charpente du CNARED. Les techniciens appelés à remplir la noble mission de conduire la locomotive de la restauration d’un Etat de droit seront annoncés dans un futur proche.

Andy NYANDWI.

 

2 réponses
  1. Mbabarempore
    Mbabarempore dit :

    tABARANYA MU NYARUTSE MUDUKURE MU bUJA; AMATWI ANSUMIRA NGO ABANTU BARABIRYANIRAMWO. TURABASAVYE MUSHIREMWO ABANTU BATAJE KURONDERA AMARONKO, hajemwo abaje koko kwitanga kugira igihugu kive mu kaga; Ni mukomere ku muheto turabashigikiye

    Répondre
  2. Rose Hakizimana
    Rose Hakizimana dit :

    Turarindiriye ko mwirukana uwagize Uburundi itongo yaguze ngira yibaza ko hari ico arushije abandi ntazi ko n Umwami atigeze afata Abarundi nk abaja yamye abasonera
    kandi ico bamubujije ntiyakirengako None Nkurunziza ukwo yafashe Abarundi womenga n icaduka mbere nta nuwokwibaza ko ari umurundi uravye amabi yakoze
    Uturorero UKWICA ABANTU KANDI AKABICA NABI, UKUTURIRA AMASOKO, UKURANDURA IMIRIMA CANKE KUYITURIRA, UKUGIRA IBITERO UKICA ABANTU UBASANZE AHO BAKORANIYE KUGIRA UREMENTANIRIZE ABO USHAKA, KUGIRA MICE IZOKWICA ABO WANKA, KURENGA AMATEGEKO AGENGA IGIHUGU, KWIBA, KUTEGURA ITERABWOBA UGATUMA ABANTU BAHUNGA KUNYAGA AMAZU N AMATONGO, NI BINDI VYINSHI

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *