dffdjprini

RED TABARA | COMMUNIQUE DE PRESSE RELATIF A L’ECHEC DU SOMMET DE L’UNION AFRICAINE.

 

  1. Le sommet des chefs d’Etats de l’Union Africaine qui s’est clôturé ce 31 janvier 2016 à  Addis- Abbeba vient de rejeter la requête tant attendue par le peuple burundais d’un déploiement de la force MAPROBU. Pour l’Union Africaine le déploiement de cette force de protection doit requérir préalablement l’aval du despote Pierre Nkurunziza. Une autorisation qu’il n’accordera jamais.
  2. Le mouvement RED-TABARA est profondément déçu par ce refus des africains de voler au secours du peuple burundais en danger d’extermination par un pouvoir sans foi ni loi.
  3. Dès lors le mouvement RED-TABARA vient de réaliser une fois de plus que le peuple burundais  en danger est abandonné à son propre sort. Il nous appartient donc d’user de nos propres forces pour protéger les burundais contre la barbarie meurtrière du pouvoir tyrannique en place à Bujumbura. L’échec de ce sommet  signifie que la résistance armée pour un Etat de droit au Burundi devient légitime et une obligation.

  4. En conséquence RED-TABARA lance un appel solennel et pressant à tous les burundais en général, à la diaspora en particulier et aux  vrais amis du Burundi afin qu’ils contribuent à cette lutte armée que vient de nous imposer  Pierre Nkurunziza. Un effort de guerre de tous devient une noble obligation.

Fait à Mwumba, le 31 Janvier 2016

Pour  RED-TABARA,

David Ihotorihirwa

Porte-parole.

 

1 réponse
  1. Nzorijana
    Nzorijana dit :

    Pure mensonge, RED TABARA n’ existe pas au Burundi,il veut tromper les gens de la diaspora de contribuer comme effort de guerre pour remplir les poches de Nyangoma et ses amis les sindumuja.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *