Sommet de Dar es-Salaam: Nkurunziza organise la terreur à Bujumbura

On l’annonçait depuis avant hier, Nkurunziza cherche un prétexte pour s’absenter au sommet de Dar es-Salaam de ce 31 Mai 2015. Son laboratoire lui suggère de semer la terreur dans toute la capitale.

Ainsi cet après midi, deux grenades viennent d’être lancées dans un parking de la banque KCB, brûlant deux véhicules. Une deuxième grenade dans les parages du palais des Arts vient d’être lancée.

Jusqu’où Nkurunziza est prêt à aller pour garder le pouvoir de force? Une chose est certaine ce terrorisme, ce sang des innocents qu’il verse le disqualifient de plus belle. Les burundais ne peuvent plus être dirigés par un homme aussi cruel et irresponsable.

(Sé) Pancrace CIMPAYE.

2 réponses
  1. Rose Hakizimana
    Rose Hakizimana dit :

    Ce monsieur est un tueur,il vient de confirmer sa condamnation de mort suite aux grennades qu il a rence a Bujumbura dans les annees 1995-2002 qui ont tue une dizaines d hommes a Bujumbura Ajoutons les massacres de Teza, Bugendana, Buta
    Butezi, Nyamuitenderi, Mugongomanga et les massacres dans des grandes routes comme Bujumbura Kayanza, Bujumbura Gitega, Bujumbura Bururi, Bujumbura Makamba
    Bujumbura Cankuzo, Bujumbura Ngozi Kirundo Muyinga en peux partout au Burundi
    Notre democratie d avoir choisie Nkurunziza comme President de la Republique a ete aveugle choisir un genocidaire d etre a la du pays c est choisir la mort

    Répondre
  2. Rose Hakizimana
    Rose Hakizimana dit :

    Nagira mbwrire abanya frique ko ibigwanisho bitangwa muri afrika ko ari ukwo afrika ifise itunga KO hariibihugu vy abazungu bishaka iryo tunga bibanje kuryanisha abanyagihugu ba afrika ntibashaka ko afrika itwagwa nincabwenge canke Umuntu nka Kagame ateza imbere Igihugu ciwe
    Bakeneye Umwicanyi umusuma nka Nkurunziza kugire binjire mu gihugu bibe Nickel bibe inzahabu nibnindi nawe kandi bamushigikire mu bibi akorera abanyagihugu
    Nshaka mvunire akagohe Abarundi kugira birinde aboshaka kutusubiza mu nryane za moko kuko twoba tubashiriye aho bashaka Ntitwemere ko nos enfants babahendesha inkoho nkuko Nkurunziza yahemukiye Igihugu mukuha inkoho igice c abarundi kugira bice bene wabo

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *