Articles

Monsieur Pierre Nkurunziza échappe à un complot à Rumonge.

Nous l’avions déjà évoqué, Monsieur Pierre Nkurunziza est l’autre victime collatérale du troisième mandat. A ce titre nous avions souligné le fait qu’il est devenu prisonnier de sa sécurité. Il ne sait plus faire un pas sans ses chiens de garde; finis les bains de foule tant adulé par le président à vie du Burundi.

Ce  vendredi, journée internationale de l’alimentation, il avait prévu de se rendre à Rumonge, mais avant hier tard dans la nuit la sécurité lui a intimé l’ordre de ne pas se rendre à Rumonge. Pourtant toute la province de Rumonge  était au courant que Monsieur Pierre Nkurunziza allait présider ces cérémonies. Butore Joseph a été dépêché in extremis en lieu et place de Nkurunziza.

Le complot de Rumonge.

Pourquoi Nkurunziza a été sommé de s’absenter à Rumonge? Un complot visant son élimination physique aurait été concocté par certains éléments de l’armée rentrés de l’AMISOM en Somalie sans avoir touché leur solde pendant 9 mois. En effet les militaires en Somalie viennent de passer 9 mois sans être payés alors que l’Union Européenne a toujours versé cette solde chaque mois. Du reste tous les autres contingents des autres pays sont payés régulièrement. Le détournement de cette solde des militaires burundais a été effectué à l’insu du Chef d’Etat Major de l’armée. Les principaux artisans de l’opération sont feu Adolphe Nshimirimana, Alain Guillaume Bunyoni, Tabu Abdallahet Pierre Nkurunziza. Le Général-Major Prime Niyongabo  qui est au courant de cette colère des militaires de l’AMISOM, n’avait cessé de répéter à Bunyoni que cette solde risque de causer un malheur au pays. Dès lors les deux hommes se regardent en chiens de faïences, une tension qui était perceptible déjà dans les derniers jours de Nshimirimana Adolphe.

Le malheur a failli arrivé ce vendredi 16 octobre.D’une source de la garde rapprochée de Nkurunziza, avant hier soir, une information faisant état d’un complot contre Nkurunziza le lendemain à Rumonge a été rapportée au palais. C’est ainsi qu' »on nous a signifié que le déplacement vers Rumonge était annulé sans plus de détails. » La même source confie que l’information de ce complot circule sous le manteau. La hiérarchie préfère cacher un complot consécutif à un malaise provoqué par un détournement de la solde du contingent burundais en Somalie. Ils ne pourront pas arrêtés tous les militaires qui ont été en somalie. Ils sont nombreux!

Au demeurant Nkurunziza Pierre est pris à son propre piège. Désormais il a un autre front, celui de ses militaires à qui il a volé une solde de neuf mois. Pauvre Nkurunziza!

(Sé) Pancrace CIMPAYE.