Articles

Un Ministre Burundais refoulé à Addis Abeba.

L’étau se resserre autour  de l’oligarchie de Bujumbura. En réaction à la déclaration incendiaire du CNDD-FDD qui tire sur la communauté internationale, le ministre Burundais des travaux Publics accompagné par le directeur général des routes viennent d’être rfoulés à Addis Abeba. Les deux représentants de la dictature sanguinaire de Nkurunziza avaient pourtant un visa pour effectuer une mission de travail aux Etats Unis d’Amérique. Mais ce dernier aurait ordonné que ce visa soit annulé; et  les deux hommes ne pouvaient plus embarquer vers les Etats Unis. L’autorité de l’aéroport d’Addis Abeba a signifié aux intéressés que leurs visas venaient d’être annulés.

Autour du despote  Nkurunziza la nouvelle a fait l’effet d’une bombe. Ce coup de massue inattendu a refroidi l’arrogance suicidaire contenue dans la déclaration du 3 octobre. Aujourd’hui la galaxie de Nkurunziza réalise qu’elle devient de plus en plus isolé. La guerre ethnique  contre les tutsi annoncée par Pascal Nyabenda risque de compromettre plutôt le camp de Nkurunziza. Ce virus ethnique que Nkurunziza et les siens distillaient sous le manteau a été rendu public cette fois-ci à travers cette déclaration de trop du 3 octobre. Cette révélation coûtera très cher à la clique de Nkurunziza. Un grand merci à Nyabenda Pascal et à Gélase Ndabirabe pour avoir mis au grand jour ce plan macabre. Préparez-vous à assumer les conséquences!

(Sé) Pancrace CIMPAYE.