Articles

Où est passé le Médiateur burundais?

Depuis qu’il a été désigné au poste de Médiateur de la République du Burundi, le peuple burundais n’a pas un seul instant espéré des miracles de la part du sénateur Mohamed Rukara. Autant dire que ce qui aurait surpris c’était que Mohamed Rukara fasse des merveilles!

Tout au long de son règne, le Médiateur Rukara a plutôt fait le job de garçon de course du Président Pierre Nkurunziza, notamment auprès des donateurs  des pays du golfe. C’est pourquoi en ce moment précis où le Burundi a besoin d’un Mushingantahe pour ramener à la raison le Président Nkurunziza, le préposé à cette mission a disparu des écrans radars. A ce titre le Médiateur Rukara qui devait rentrer d’une mission à l’étranger depuis le 12 avril 2015, reste en France; histoire d’assister de loin à la descente aux enfers de son mentor Pierre Nkurunziza. Pour le moment il prétexte qu’il reste en France pour des raisons de santé. Ces raisons de santé devraient disparaître avec le dénouement heureux de la crise du troisième mandat. Au cas contraire le Médiateur Rukara risque de rester longtemps en soins intensifs en France si la situation devait dégénérer au Burundi.

Ainsi, du début à la fin, Mohamed Rukara aura été fidèle à sa mission première, celle d’être un médiateur de nom, qui se tient loin des préoccupations du peuple burundais. Mais cette fois-ci il est allé très loin puisqu’il a décidé de fausser compagnie son employeur Pierre Nkurunziza pendant sa traversée du désert. En attendant que le chemin de la croix du Président Nkurunziza prenne fin, nous souhaitons un prompt rétablissement au « Médiateur » Mohamed Rukara! Reposez-vous bien cher Mohamed Rukara, vous n’avez pas tort de vous tenir loin du président Nkurunziza, c’est plutôt Nkurunziza qui a eu tort de vous propulser à ce prestigieux poste de responsabilité. Un autre contentieux que Nkurunziza devra régler avec le peuple burundais!

Andy Nyandwi.