Articles

Carnages:Nkurunziza versus Dadis Camara.

Un carnage sans nom, des exécutions impitoyables de tout ce qui s’appelle jeune de l’opposition  et spécialement des jeunes tutsi produisent des rivières de sang depuis la nuit du 11 décembre 2015. De ces rivières de sang, des rivières de pleurs, des rivières de sanglots, des rivières de larmes forment un océan de malheurs, un océan de désolation, un océan de rancoeurs.

Dans son petit cercle , Nkurunziza et les siens en chœur  jubilent et Sindimwo Gaston,Freddy,Nduwimana Edouard, Wakenya,Suguru Olivier et consorts applaudissent ! Et Cokoroko sert le champagne. Ils sablent champagne car le nettoyage promis par Révérien Ndikuriyo et Alain Guillaume Bunyoni est en cours et suit son cours normal. Et pour cause les jérémiades de l’occident, de l’ONU et le silence complice du continent africain sont l’huile à la machine d’extermination du peuple burundais.

Pourtant le 28 septembre 2009, 150 manifestants ont été exécutés par l’armée  de Moussa Dadis Camara en Guinée. Une enquête internationale a été ouverte et Dadis Camara a été obligé de vider les lieux! Le carnage a pris fin! Au Burundi, en moins de 24heurs plus de trois cents personnes viennent d’être froidement exécutées par Pierre Nkurunziza et enterrées dans des fosses communes. Et cette boucherie humaine continue dans l’inaction totale du monde entier! Une épuration politico-ethnique aux élans génocidaires au Burundi fait rage et le monde est au balcon! Et pourtant Moussa Dadis Camara de Guinée et Pierre Nkurunziza du Burundi comme deux gouttes d’eau, ils sont dramatiquement identiques.

(Sé) Pancrace CIMPAYE.