Articles

Pourquoi Nkurunziza doit- il raser les murs pour prêter serment?

Les invitations avaient été lancées pour la prestation de serment de Monsieur Pierre Nkurunziza au 26 Août 2015. Hier soir, le personnel qui préparait la salle des congrès  de Kigobe à cet effet n’avait pas encore fini les travaux. Mais toute la nuit du 19 au 20 Août 2015 une équipe inconnue de ce personnel  a parachevé les travaux. Et ce matin la salle est prête pour consommer le coup de force contre l’Accord d’Arusha pour la paix et la Réconciliation au Burundi. Le coup d’Etat rampant va être consommé ce 20 août à 10 heures du matin.  Nkurunziza va s’autoproclamer ,à la va vite, Président à vie du Burundi.

L’invitation à ce spectacle a été opérée par téléphone depuis 7 heures du matin. Un ami officier me confiait ce matin:  » On me demande de me présenter à Kigobe en grand tenue. Mais on ne m’a pas dit à quelle occasion! » Quant à l’ancien Chef d’Etat Sylvestre Ntibantunganya, il me confirme la nouvelle, parce qu’il venait d’être contacté par téléphone à 8h30. A t-on lancé la même invitation téléphonique aux pairs de la région? Manifestement même le 26 Août, il n’y a pas un seul chef d’Etat qui allait assister à ce cinéma.

Pourquoi Nkurunziza doit raser les murs pour s’autoproclamer Président à vie du Burundi? La raison majeure est qu’il redoute le Conseil National pour le Respect de l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation et de la Restauration de l’Etat de Droit qui est en ordre de bataille depuis ce 17 Août 2015. En effet le CNARED qui vient de se doter de toute la structure donne la chair de poule  au despote Nkurunziza. Ce dernier répète à qui veut l’entendre  qu’il ne négociera pas avec le CNARED mais avec Rwasa Agathon. L’autre raison qui le pousse à la précipitation est la déstructuration des forces de défense et de sécurité qui deviennent une menace pour sa sécurité. Le roi ne sait plus à qui se fier à l’armée. Il fallait surprendre! Pour déjouer tout complot il fallait improviser! Pourra t-il diriger le pays longtemps par des programmes improvisés ou derrière une vitre blindé? Difficile de confirmer. La sagesse de nos ancêtres est claire à ce propos:  » Ukwiba ingoma ntibigoye nko kuronka aho uyivugiriza! » Au terme de la prestation de serment de ce 20 Août 2015, Nkurunziza n’aura pas d’autre choix que de raser les murs, et Léonard Nyangoma à la tête du CNARED devient le gardien du temple Burundi. Le CNARED devient ipso facto la sentinelle du Burundi, et une alternative au chaos que promet Nkurunziza Pierre.

(Sé) Pancrace CIMPAYE