Articles

LOGO- printing (1)

L’Union Africaine préoccupé par la situaion au Burundi.

Addis Abéba, le 6 octobre 2015: La Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Dr. Nkosazana Dlamini Zuma, continue de suivre de près l’évolution de la situation au Burundi. Elle est, en particulier, préoccupée par l’aggravation de l’insécurité ainsi que par la multiplication des actes de violence et d’atteinte aux droits de l’homme, qui font peser une sérieuse menace sur la paix et la stabilité au Burundi et dans la région. Elle exprime la ferme condamnation par l’UA de cette situation et de ces actes inacceptables, et souligne la nécessité d’une action soutenue de lutte contre l’impunité.

La Présidente de la Commission appelle tous les acteurs burundais à faire montre de la plus grande retenue et à s’abstenir de tous actes et propos de nature à exacerber davantage la situation. Elle souligne la nécessité d’un véritable dialogue politique impliquant tous les acteurs concernés, seule voie pouvant permettre au Burundi de surmonter les graves difficultés actuelles et de préserver les acquis enregistrés grâce à l’Accord pour la paix et la réconciliation d’Arusha. Dans ce contexte, elle renouvelle le soutien de l’UA aux efforts de médiation dirigés par le Président Yoweri Museveni de l’Ouganda, au nom de la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE). Elle lance un appel pressant pour la reprise rapide de la médiation de la CAE, et demande à toutes les parties burundaises d’œuvrer à cette reprise ainsi que d’apporter leur coopération pleine et entière à la CAE.

La Présidente de la Commission exprime la pleine disponibilité de l’UA à continuer à travailler avec la CAE et la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), ainsi qu’avec les Nations unies et les autres partenaires concernés, en vue de promouvoir durablement la paix, la sécurité et la stabilité au Burundi et dans la région.  – See more at: http://www.peaceau.org/fr/article/l-union-africaine-exprime-sa-preoccupation-face-a-l-evolution-de-la-situation-au-burundi-et-renouvelle-son-appel-au-dialogue#sthash.QZ231DSC.dpuf